Faire-part.info

Le paracétamol pendant la grossesse favoriserait l'asthme chez l'enfant

Une étude norvégienne vient de démontrer que le paracétamol prit pour diverses raisons pendant la grossesse et en trop grande quantité, favoriserait l'asthme chez l'enfant.

Le

Prendre trop de paracétamol enceinte serait un facteur de développement de l'asthme chez les enfants. C'est une étude réalisée par des scientifiques norvégiens et publiée dans la revue scientifique International Journal of Epidemiology qui dévoile ce résultat surprenant. D'autant plus que le paracétamol est autorisé pendant la grossesse. Mais sans trop en abuser !

Une maman qui prendrait du paracétamol pendant sa grossesse exposerait le fœtus à 13,5 % de risques de plus de faire de l'asthme. Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont étudié un panel de 114 500 enfants et étudié la consommation en paracétamol de leurs mamans pendant leur grossesse. 5,7 % des enfants du panel avaient de l'asthme avant l'âge de 3 ans et 5,1 % avant l'âge de 7 ans. Pour les scientifiques, la corrélation entre la surconsommation de paracétamol et l'asthme est prouvée. "Cette conclusion est indépendante de l'état de santé des parents et de l'environnement de croissance de l'enfant."

Ne jetez pas vos boites de paracétamol à la poubelle !

Ne vous alarmez pas, le paracétamol ne favorise l'asthme chez l'enfant que s'il est pris de manière excessive. Il est donc fondamental de surveiller sa consommation, surtout que c'est un médicament couramment utilisé pendant la grossesse, comme l'explique Maria Magnus, de l’Université Bristol en Angleterre "La découverte de potentiels effets indésirables est une question de santé publique cruciale, étant donné que le paracétamol est l'antalgique le plus généralement utilisé chez les femmes enceintes et chez les jeunes enfants."

Veillez donc à respecter la posologie qui est de 1 comprimé toutes les 6 heures, pour un total de 4 grammes par jour. Dans tous les cas, consultez votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre un médicament. L'automédication est encore plus à éviter lorsque l'on est enceinte.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email avec Faire-part Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR FAIRE-PART HEBDO

Suivre l'actualité
de Faire-part.info
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR FAIRE-PART HEBDO