Faire-part.info

Mother, la vidéo qui fait la lumière sur le burn-out maternel

Des étudiants canadiens ont réalisé une vidéo appelée "Mother" qui met en lumière le burn-out maternel. Cette grande fatigue morale et physique touche de nombreuses mères, mais reste encore tabou. Voici comment y remédier.

Le
Mother

Cette vidéo, baptisée "Mother" met en lumière le "burn-out" maternel. Réalisée par des étudiants du Sheridan College, à Toronto (Canada), elle cherche à briser les tabous. On y voit une mère célibataire de trois enfants, s'effondrer d'épuisement devant toutes les tâches ménagères à accomplir et le foyer à gérer seule. Alors qu'elle tombe par terre submergée d'obligations, avec le petit dernier pleurant dans ses bras, ses deux plus grands enfants l'aperçoivent. Ils décident alors d'aider leur maman, et au fur et à mesure que les tâches sont prises en charge, la jeune mère retrouve des forces et se relève. Le lendemain, tandis qu'elle souhaite reprendre les choses en main, ses deux grands enfants lui disent que dorénavant, ils seront à ses côtés pour gérer le foyer.

Qu'est-ce que le burn-out maternel ?

Le burn-out maternel est encore différent du baby blues ou de la dépression post-partum. C'est un mélange d'épuisement émotionnel et physique, d'anxiété, de colère, de tristesse et d'irritabilité. Le burn-out maternel peut survenir après n'importe quelle grossesse, au premier enfant comme au 3e ou ne pas survenir. La mère, accablée devant les tâches du quotidien et son ou ses enfants se sent totalement démunie. Malheureusement, très peu de mères avoueront qu'elles traversent un passage à vide. Chacun cherche à être une mère parfaite et ne veut pas reconnaître qu'elle craque.

Or, c'est important d'en parler. La maman touchée par un burn-out maternel ne doit pas rester seule et isolée. Lorsque l'on vient d'accoucher et que l'on doit gérer son bébé, que l'on ne dort pas beaucoup la nuit, qu'il faut en plus faire les courses, le ménage, la cuisine et gérer ses ainés (pour celles qui en ont), ça devient difficile de rester "parfaite".

Même si l'on aimerait pouvoir tout gérer toute seule, des fois on ne peut tout simplement pas. Il est alors important de demander de l'aide auprès de son entourage, de s'appuyer sur ses enfants plus grands, une amie, sa maman et bien sûr son conjoint. Car avant d'être une maman, on est femme et on a besoin d'avoir du temps à nous pour pouvoir relâcher la pression et penser à nous !

Mother from StephanieC on Vimeo.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email avec Faire-part Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR FAIRE-PART HEBDO

Suivre l'actualité
de Faire-part.info
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR FAIRE-PART HEBDO